31, Mars, 2014
Pour Diffusion Immediate

Bâtir la solidarité avec le Honduras:
Les droits des peuples doivent primer sur les droits des entreprises

Bertha Oliva(Toronto) Ardente défenderesse des droits de l'homme au Honduras et Coordonnatrice générale du Comité des familles de détenus et disparus du Honduras (COFADEH), Bertha Oliva effectuera une tournée publique à Toronto, Six Nations, Ottawa et Montréal du 7 au 12 avril 2014.

Le COFADEH est un organisme de premier plan dans la protection des droits de la personne au Honduras. Il poursuit la justice pour les victimes des abus des droits dans l’actualité ainsi que des “disparitions” commises par les forces de sécurité de l’état pendant les années 1980. Bertha Oliva est devenue une présence emblématique dans le mouvement pour les droits de la personne en Amérique Centrale, et elle incarne une des principales voix de la résistance à la répression de l’état.

Bertha présentera un compte-rendu de première ligne au sujet de la détérioration actuelle des droits de l'homme et de la militarisation dans son pays et exposera les faits saillants du climat politique depuis les élections controversées de novembre dernier. Elle partagera également son point de vue sur l'extraction et la privatisation agressive des ressources naturelles du Honduras et les effets de ces pratiques sur les conflits sociaux.

La violence et la corruption au Honduras ont atteint un record historique. Depuis 2009, 32 journalistes ont été assassinés dans ce pays. Selon un récent rapport intitulé « Honduras : le journalisme dans l'ombre de l’impunité » produit par PEN Canada, PEN International et le Programme des droits de l'homme de la faculté de droit à l'Université de Toronto, une grande partie de cette violence est effectuée par l'état lui-même et sa police corrompue. Transparency International identifie le Honduras comme étant le pays le plus corrompu de l'Amérique centrale et un des pays les plus corrompus au monde.

L'Accord de libre-échange Canada-Honduras a été signé le 5 novembre 2013, malgré la répression politique, la militarisation accrue et l'investissement canadien controversé dans cette nation de l'Amérique centrale. Or, il y a eu un manque sérieux de transparence dans le processus de négociation de cet accord commercial. Par exemple, l'Étude d'impacts environnementaux de l’accord de libre-échange Canada-Honduras, publié en octobre, a omis l'impact réel des investissements canadiens au Honduras, car ces chiffres sont considérés confidentiels.

Cette tournée solidaire de conférences publiques et de rencontres stratégiques vise à susciter un débat sur la nécessité de prioriser les droits de l'homme et, du coup, de mieux définir ce qu’on entend par un développement ancrée dans le respect des droits par opposition au fait de considérer le commerce comme l'unique solution aux défis auxquels fait face le Sud global.

Pour plus d’information ou pour organiser une entrevue avec Mme Oliva, contactez :
Raul Burbano, Directeur de programme à Common Frontiers
Coordonnées : 416.522.8615 ou burbano@rogers.com

La liste complète des conférences publiques de Bertha est disponible sur ce site Internet. Elle prendra la parole aux moments et lieux suivants :

Toronto: Lundi, le 7 avril de 12:30h à 14:30h au McLaughlin College, Senior Common Room 140.
Organisé par McLaughlin College, the Centre for Research on Latin America and the Caribbean (CERLAC), York University's Equity Department and Centre for Human Rights.

Ottawa: Mardi, le 8 avril, de 19h à 21h, University of Ottawa Faculty of Social Sciences Building, room FSS4006.
Organisé par the America’s Policy Group. Événement en anglais.

Montréal : Mercredi, le 9 avril, de 19h à 21h (en français), Salle PK-3605, Pavillon Président-Kennedy de l'UQAM (201, avenue du Président-Kennedy, H2X 3Y7).
Cette présentation sera introduite par un exposé de Claude Vaillancourt d’ATTAC-Québec portant sur le libre-échange avec le Honduras en lien avec la politique canadienne en ce domaine
Organisé par Mer et Monde, ATTAC-Québec, Comité pour les droits humains en
Amérique latine (CDHAL), Centre Justice et Foi, Alternatives, Comité UQAM-Amérique Latine. Pour plus d’information, contactez : Julie Désilets, 514.495.8583 ou julie.desilets@mond.ca.

Six Nations : Jeudi, le 10 avril de 18h à 20h, Oliver smith-kawenni:io school, 1208 Third Line Rd., Ohsweken.
Organisé par PSAC local 00128 and Turtle Island News Publications.

Toronto: Vendredi, le 11 avril de 19h à 21h, Beit Zatoun, 612 Markham St.
Organisé par York University, The Centre for Research on Latin America and the Caribbean (CERLAC) and Common Frontiers.

Cette tournée ne serait possible sans le support de généreux donateurs et le travail acharné de :

logos

Retour au haut de la page